Article paru le : 05/11/2007, BTP Magazine

« C’est une première en France réalisé avec le procédé Novbéton mis en oeuvre par Rénofors : les bétons et les fers du pont classé à l’IMH de Châtelleraut (86) sont traités par une technique qui réduit au maximum le recours à la reconstruction. Un procédé appelé à se répandre, au vue du nombre important d’ouvrages remontant au milieu du siècle dernier, comme ceux de Le Corbusier, qui vont être progressivement concernés par ce type de dégradation. »