Traitement des pathologies du bois, des maçonneries et des sols

L’activité du traitement a été créée en 2008 à Poitiers dans la Vienne (86).

Spécialisée sur le traitement de nombreuses pathologies des bois

(Termites, mérules, capricornes…) ainsi que dans le traitement de champignons lignivores et insectes dans les maçonneries, sols et bois,  l’entreprise réalise des travaux dans le respect des exigences de la certification Qualibat1522 et 1532.

Ses références sont nombreuses en matière de restauration des Monuments Historiques, de vieilles maisons, de châteaux et églises, sur l’ensemble du territoire national.

La méthodologie du Traitement nécessite en amont un rapport parasitaire afin de déterminer les pathologies pour les traiter convenablement.

Etablissement d’un rapport parasitaire

Le premier travail résulte d’une analyse de situation.

Après visite des lieux, nous faisons observation des différentes pathologies existantes (remontée capillaire, présence d’insectes à larves xylophages, présence de champignons lignivores…)

Après avoir fait un plan de localisation des infestations, nous menons une analyse macroscopique des dégâts sur le bois et les maçonneries.

De cette analyse, découle une méthodologie d’intervention sur mesure.

prelevement d'echantillon

Prélèvement d’échantillon

traitement-bois-1

Des trous ronds caractérisent l’activité des vrillettes

traitement-bois-2

Des infiltrations d’eau ont permis l’émergence de foyers de champignons lignivores

traitement-bois-3

Mycélium de la mérule dans les murs

Traitement des bois contre toutes les pathologies connues

Le rapport parasitaire terminé, nous choisissons le traitement adapté.

Sur les pathologies connues sur le bois voici notre méthodologie d’intervention.

La préparation du chantier et de la sécurité individuelle et collective comprenant :

Le sondage des bois permettant de déterminer les pièces de bois contaminées.

Le bûchage, permet l’enlèvement des parties malsaines. Il consiste à éliminer toutes les vermoulures ainsi que les pourritures afin de mettre à jour le bois sain. Il permet de signaler les renforcements nécessaires.

Le brossage et le dépoussiérage des bois, permet de faciliter l’imprégnation du produit de préservation lors du traitement par pulvérisation.

Le traitement des bois par injection et/ou par double application de surface, comprenant :

  • Tous les bois infestés et conservés, tous les 30cm en quinconce ou en linéaire,
  • Tous les bois en contact avec la maçonnerie (sablière, solives de rive solin de cheminée, muraillères…), tous les 30cm en linéaire.
  • Tous les bois en résineux d’un demi-périmètre supérieur à 170mm et de 50mm section minimum (pannes, arbalétriers…).
  • Nous réaliserons un rappel sur chaque pièce de bois en contact avec les maçonneries (encastrement de chevron), quelque soit leur dimension.

L’injection sous pression contrôlée du produit biocide de préservation des bois certifié CTBP+, dans les trous prévus à cet effet. Le rebouchage des trous à l’aide de tourillons bois en chêne, de fabrication artisanale.

Le matériel utilisé : Une pompe électrique, un flexible haute pression muni d’un pistolet injection, un bidon de produit de préservation des bois et un équipement complet de protection individuel (masque panoramique, cartouche A2B2, gants, combinaison étanche).

Remarque importante : Aucune Co-activité des entreprises ne sera tolérée sur les zones à traiter, pendant les phases d’injection et de pulvérisation.

Les confinements seront maintenus tout au long du chantier.

Traitement contre les champignons lignivores sur murs, sols, bois

Si les champignons se retrouvent dans les bois, notre méthodologie d’intervention est celle du traitement des bois contre toutes les pathologies connues.

Si les champignons sont à traiter dans les murs et sols, le traitement suit des étapes différentes :

Le piquage et le grattage des maçonneries, permettent d’éliminer les parties de mur contaminées par les champignons lignivores. Cette phase est indispensable pour s’apercevoir de la prolifération du champignon lignivore à l’intérieur de la maçonnerie ;

 

Enlèvement, des filaments du champignon lignivore à l’aide d’une brosse métallique et brossage et dépoussiérage à l’aide d’un balai brosse.

 

Brûlage des zones contaminées à l’aide d’un petit chalumeau et mise en place d’un matériel de sécurité incendie sur les lieux.

 

Perçage et forage de puits d’injection d’un diamètre de 12mm à 2/3 de la profondeur du mur et des sols en réalisant un quadrillage tous les 30cm et tous les 20cm pour les angles des murs et ce jusqu’à 2 mètre au-delà des parties contaminées.

 

Injection de produit biocide KOATMERULE D10 dans tous les trous prévus à cet effet.

Pulvérisation abondante de produit KOATMERULE sur toutes les surfaces contaminées et au-delà de 2 mètres. Le traitement des sols se fera avant coulage du plancher;

Le nettoyage du chantier, consiste à traiter et à évacuer du chantier, les déchets occasionnés par les opérations précédentes.

La gestion des déchets se fait selon une procédure spécifique.

Les déchets traditionnels de bois sont triés et évacués du chantier dans des sacs hermétiques en D.I.B.
Les déchets contaminés sont traités sur place et évacués du chantier en D.I.S.
Les déchets plastiques souillés de produits (gants, combinaisons, bâche…) sont évacués du chantier et traités en D.I.S.

Traitement contre les termites souterraines sur murs, sols, bois

Si les termites se retrouvent dans les bois, notre méthodologie d’intervention est celle du traitement des bois contre toutes les pathologies connues.
Si les termites sont à traiter dans les murs et sols, notre méthodologie d’intervention est la même que celle suivie pour traiter les champignons.
Cependant ce traitement ne permet pas l’élimination des colonies de termites souterrains. Seul un traitement adapté par système de pièges ou appâts permet l’élimination des colonies de termites souterrains.

Nous opérons un suivi très précis de ce traitement et une maintenance pendant 5 années.