Panne lamellé collé

Pannes en lamellé-collé : les atouts du bois-lamellé

Obtenu à partir d’encollage de fines lamelles de bois massifs, les pannes en lamellé-collé offrent une grande résistance aux différentes contraintes mécaniques comme la torsion, la flexion ou la compression, ainsi qu’au feu. Zoom sur les différents avantages de ce produit.

Exemple panne lamellé collé

Panne lamellée-collée : une résistance à toute épreuve

Conçu et mis en œuvre autour de matériaux résistants, le lamellé-collé ou bois-lamellé permet de réaliser toutes sortes de structure de charpente. Du chevron au poinçon, en passant par l’entrait à l’arbalétrier jusqu’aux pannes sablières et intermédiaires, le lamellé-collé s’invite dans n’importe quel type d’ouvrage. Plébiscité pour ses performances techniques exceptionnelles par rapport au bois massif, le bois-lamellé permet de réaliser plusieurs pièces de charpente très résistantes comme une contrefiche ou une panne lamellé collé. Cette dernière bénéficie d’une grande résistance à la torsion, à la flexion et à la compression pour supporter les charges des chevrons. Par ailleurs, la panne lamellé collé est également plébiscitée pour sa résistance au feu et à la chaleur puisqu’elle ne présente qu’une faible conductivité thermique. Cette pièce de charpente peut supporter des conditions climatiques excessives et convient parfaitement aux zones de stockage de produits chimiques comme le chlorure de sodium, le soufre ou l’acide sulfurique.

Panne lamellé collé : une pièce sur mesure

Le lamellé-collé est obtenu à partir de collage à plat de nombreuses lamelles de bois massif dont les épaisseurs varient de 3,5 à 4,5 cm selon les pièces de charpente à réaliser. Une panne lamellé collé offre plusieurs atouts considérables par rapport à une panne en bois massif standard. La panne lamellé collé a fait l’objet d’un séchage rigoureux lors de sa fabrication. Dès leur réception, les bois massifs destinés à la fabrication des lamelles sont triés et séchés pour garantir leur stabilité dimensionnelle. On peut ainsi obtenir un dimensionnement précis en fonction des gabarits souhaités. La panne lamellé collé peut être associée à de nombreux matériaux comme l’acier, la brique ou le béton. Cette pièce de charpente est surtout utilisée dans les ouvrages nécessitant de grandes portées comme les entrepôts, les usines, les centres commerciaux, ou encore les gymnases. Son utilisation dans la création ou la rénovation de maisons résidentielles est occasionnelle.

Panne lamellé collé : performante et écologique

Le lamellé-collé est un matériau technique et résistant. Son mode de fabrication très strict lui garantit une parfaite stabilité. Après la réception des lamelles de bois massifs, celles-ci sont immédiatement triées puis séchées. Elles sont ensuite purgées pour éliminer les gerces, les flashes et les nœuds. Avant l’encollage, les lamelles purgées entrent dans des appareils de calibrage et d’aboutage pour une mise en longueur. Les lamelles collées passent ensuite dans un appareil de pressage et de mise en forme avant d’être rabotées et taillées. Toutes ces démarches sont nécessaires dans la fabrication d’une panne lamellé collé destinée à la charpente de n’importe quel ouvrage. Il faut également savoir que le bois-lamellé est fait sur mesure en usine et permet des portées très longues. Une panne lamellé collé peut atteindre jusqu’à 100 m selon les besoins en charpente. Par ailleurs, la fabrication du bois-lamellé utilise 90 % de résineux, ce qui permet de valoriser les bois des forêts cultivées. Il contribue donc grandement au respect de l’environnement.