Plat carbone

Plat carbone : une solution adéquate pour renforcer les structures en béton

Au fil des années, la structure des ouvrages bétonnés peut subir des dégradations importantes comme les éclatements de béton, les épaufrures ou les fissures. Plusieurs techniques permettent de renforcer les structures en béton, notamment la pose de plat carbone.

Plat carbone exemple

Domaine d’application du plat carbone

Il faut savoir que le béton est un matériau qui peut se détériorer au fil des années à la suite de diverses actions physico-mécaniques, en particulier la carbonatation, l’attaque de chlorure, la corrosion, ou encore les surcharges et les tassements. Le plat carbone qui se compose de lamelles de fibres de carbone est justement conçu et élaboré afin de renforcer les structures d’ouvrage en béton telles que les dalles sur sol, les plaques, les réservoirs à courbure élevée et les voûtes. Il permet également de renforcer la résistance des éléments porteurs de grands ouvrages qui subissent continuellement des surcharges d’exploitation. Par ailleurs, le plat carbone peut être utilisé pour renforcer les poutres et les planchers sous-dimensionnés d’un ouvrage en béton pour une résistance optimale à la flexion. La pose du plat carbone sur les parties fissurées d’un ouvrage en béton situé dans des zones à risques est fortement recommandée pour mettre l’ensemble des structures aux normes antisismiques.

Plat carbone : les avantages

Le plat carbone est plébiscité pour sa grande résistance à la flexion, sa légèreté et sa faible épaisseur, tant par les professionnels que par les particuliers. Il permet ainsi de renforcer des structures cylindriques comme les bassins, silos ou réservoirs. Ce produit offre également une excellente résistance à l’usure et au feu par rapport aux autres produits destinés au renforcement d’ouvrages en béton armé, précontraint ou en acier. La pose du plat carbone est facile à mettre en œuvre en comparaison avec les autres techniques de réparation et de renforcement des structures bétonnées. La mise en place des plats carbones se fait par encollage et ne nécessite aucun système de serrage ni de maintien. En optant pour cette solution, le risque de corrosion des armatures est nul. Par ailleurs, le plat carbone offre une inertie chimique permettant de pratiquer des renforcements d’ouvrages bétonnés situés dans des zones à atmosphère agressive.

Procédure de pose du plat carbone

La mise en œuvre du plat carbone doit respecter quelques conditions de base. Avant d’appliquer le produit sur une partie fissurée d’une structure bétonnée, il faut d’abord contrôler cette dernière en tenant compte des facteurs environnementaux. L’étape suivante consiste à préparer le support en ponçant la surface de la zone fissurée jusqu’au cœur du béton afin de renforcer l’adhérence de la colle du plat carbone. Avant de commencer le collage, il convient de s’assurer que la surface du béton soit bien sèche. Le plat carbone est généralement proposé en rouleau pour faciliter son utilisation. Il faut le découper avec une scie à métaux selon la longueur souhaitée. Après un double encollage sur le support et le plat carbone à l’aide d’une colle époxy, les bandes doivent être pressées au rouleau maroufleur pour évacuer les vides d’air. L’étape finale consiste à nettoyer la surface nouvellement renforcée.

Il faut noter toutefois que ce type de produit ne convient pas aux bétons exposés à l’humidité comme les passages souterrains, les caves ou les locaux enterrés présentant de forts taux d’humidité.