Poutre lamellé collé

Poutre lamellé collé : réparation, consolidation et renforcement

Les poutres en bois lamellé-collé peuvent se détériorer au fil du temps soit sous l’effet de charges trop lourdes, soit à cause des agressions extérieures ou d’origine parasitaire. Des travaux de réparation et de renforcement sont donc à prévoir pour éviter les mauvaises surprises.

Poutre lamellé collé exemple

Les différents facteurs qui dégradent une poutre lamellée collée

Composée de lamelles découpées dans du bois massif et collées entre elles pour former une structure solide et uniforme, la poutre lamellé collé est susceptible de subir des altérations dues à diverses agressions. Les insectes à larve xylophage comme le capricorne, le termite ou la vrillette attaquent le plus souvent le lamellé collé comme ils le feraient pour les autres bois. Les champignons lignivores de type mérule, lenzite, coniophore ou polypore accentuent les risques de pourrissement de la poutre lamellé collé. Par ailleurs, ce sont les éléments extérieurs des structures en lamellé collé qui subissent les premières altérations puisqu’ils sont exposés directement aux intempéries, en particulier les pieds de poteaux et les abouts de poutres.

Les risques de fissuration et de rupture de la poutre lamellé collé

Outre les différentes agressions qui dégradent la poutre lamellé collé, les risques de fissuration et de rupture de chaque élément qui compose cette dernière ne sont pas à écarter. Des gerces de dessiccation peuvent apparaître au fil du temps. Il s’agit en effet de signes en forme de fente qui se manifestent sur la structure extérieure de la poutre lamellé collé à cause des variations de température. Il faut savoir que le lamellé-collé est un matériau composé de bois très sensible au séchage et à l’humidification. Ainsi, lorsque la poutre lamellé collé est installée dans un endroit sec, le bois perd progressivement son humidité et se rétracte pour former des gerces de dessiccation.

Réparation des fissures

Les risques de fissuration et de rupture de la poutre lamellé collé peuvent également être causés par les délaminations. Ce phénomène résulte le plus souvent d’un défaut de fabrication en usine, notamment d’un mauvais collage des lamelles composant un élément. Exposée sous de lourdes charges, la poutre lamellé collé peut céder à tout moment. Il convient ainsi de réparer les plans de collage de la structure en bois lamellé-collé en consolidant les fissures. Il existe deux possibilités : soit  réinjecter une résine spéciale pour bois lamellé-collé entre les éléments séparés, soit réassembler les lamelles les unes avec les autres grâce à la technique de brochage en utilisant des fibres de carbone ou de verre.

Consolidation et renforcement de la poutre lamellé collé

Grâce à la technique de brochage, la structure de la poutre lamellé collé peut retrouver une cohésion interne. Il est possible d’augmenter sa capacité portante en collant une prothèse bois en sous-face de la charpente grâce à de la résine spéciale. Des tiges composites en fibres de verre viendront liaisonner la prothèse à la poutre originelle. Au-delà des fissures, le phénomène de pourrissement attaque également les poutres en lamellé-collé, notamment les poteaux lamellés-collés et les pieds d’arcs porteurs qui se trouvent à l’extérieur. Le bois se décompose rapidement à cause des variations de température et des intempéries qui favorisent l’apparition des champignons lignivores comme la mérule. Il convient ainsi d’amputer la partie de la structure en bois lamellé-collé contaminée en la remplaçant par du bois traité Classe H3.